Meine drei Wahlversprechen im «Nouvelliste»

Der Nouvelliste gibt den acht Staatsratskandidat*innen die Möglichkeit, drei Versprechen abzugeben. Nach Mathias Reynard und Frédéric Favre war es an mir, drei Themen, die mir wichtig sind, zu nennen.

1. LA NEUTRALITÉ CARBONE
Pour Brigitte Wolf, le Valais devrait réduire de moitié ses émissions de CO2 d’ici 2030 et y remédier totalement d’ici 2040. «Il faut pour ça promouvoir fortement l’énergie solaire, mettre en place des mesures pour économiser l’énergie et développer d’autres énergies durables.» La candidate verte insiste: «Avec l’énergie hydraulique existante et le potentiel énorme de l’énergie solaire, le Valais a les meilleures conditions pour devenir le premier canton de Suisse à atteindre la neutralité carbone.»

2. RENFORCER LA POSITION DES FEMMES
La deuxième promesse de campagne de Brigitte Wolf vise l’égalité, qui devrait devenir la normalité à tous les niveaux, cinquante ans après l’introduction du droit de vote des femmes. «Il est impératif que les femmes soient présentes dans les postes stratégiques et décisionnels, que ce soit en politique, dans l’administration, les entreprises ou les institutions publiques.» Pour que cela devienne une réalité, la candidate mise sur l’amélioration de la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle. «Il faut notamment un congé parental et assez de places en crèche ou en UAPE.»

3. FAIRE COLLABORER LE TOURISME ET L’AGRICULTURE
Brigitte Wolf veut enfin que le Valais devienne une seule destination touristique. «Il faut promouvoir un tourisme quatre saisons qui soit respectueux des paysages et de la biodiversité. Les destinations devraient reposer principalement sur des clients suisses et européens et sur les produits de l’agriculture locale.» La Haut-Valaisanne ajoute que l’agriculture et la viticulture devraient, par ailleurs, produire de manière biologique, promouvoir la vente directe et chercher à collaborer avec l’hôtellerie, les restaurants et les parcs régionaux, notamment.

Artikel im Nouvelliste vom 15. Januar 2021

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.